S45/47 – France, Acte II : Arrivée et Bilan

De Beffes à Embrun
default

Pour ce dernier chapitre, le voyage prend des allures de vacances agrémentées de retrouvailles au fil de nos étapes. Un sentiment joyeux mais un peu perturbant… un article en deux parties : le retour et le bilan.

— LE RETOUR —

De la Nièvre à la Bourgogne

On poursuit la remontée de la Loire, en s’échappant régulièrement de l’itinéraire un peu trop monotone de “la Loire à vélo”. Celui-ci se matérialise en effet par un chemin de halage le long du canal latéral de la Loire, où seules quelques écluses trompent l’ennui.

On est donc bien content de quitter le “couloir” à hauteur de Paray-le-Monial, pour découvrir la Bourgogne collineuse des monts du Mâconnais. On sent d’ailleurs qu’on passe presque trop vite dans cette région ou chaque village recèle un charme, une gastronomie, et des paysages très typiques.

Sur cette partie on rencontre notamment Agathe, hôte warmshower qui nous accueille dans son appart en HLM (ça nous change). Echanger avec elle est captivant : Elle est “éduc-spé” en charge du suivi des jeunes en probation ; et elle a fait un voyage d’un an, seule à vélo, en Afrique (de l’Ouest à l’Est). Son expérience et sa force sont juste incroyables !

Rhône-Alpes

En Rhône-Alpes les retrouvailles s’enchainent : famille, copains… le voyage prend clairement une autre tournure. On est bien content de se retrouver en terrain connu et familier, même si le sens du voyage n’est plus le même.

On a le sentiment d’une entrée magistrale dans les Alpes entre Vercors et Chartreuse qui se dressent stables sur leurs appuis multimillénaires. Ils annoncent la couleur : ici s’arrête le plat pays… laissant sur la touche les colinettes british, normandes, forestines (Vexin), gâtinaises et mâconnaises.

Quelques kilomètres plus loin c’est l’arrivée à Grenoble, ville de nos études et de notre rencontre… il y a 18 ans. Mais la ville n’a pas beaucoup changé. Le quartier St Bruno/Berriat où nous logeons rassemble toujours un étrange mélange des genres : population immigrée modeste, étudiants, militants de tous poils, cadres “tech” du CEA ou du polygone scientifique, sportifs montagnards…

A Grenoble on retrouve notamment la famille de Camille, Mathieu, Alice et Louis que nous avions rencontrée en Australie le temps d’un camping. C’est étonnant de ressentir une telle complicité avec des copains que l’on n’a vus qu’une fois, probablement le fait d’avoir vécu une expérience intense similaire.

Les Alpes et les Hautes-Alpes

Après Grenoble ça grimpe, et nous n’aurons plus d’étapes de moins de 700m de dénivelé. Mais les paysages sont superbes.

A Mens nous sommes hébergés dans le hangar tout confort de nos copains Loïc, Léa et Livio (4 ans), et on arrose nos retrouvailles au vin sans sulfites (mais très bon !), et au gin fabrication locale. Loïc est torréfacteur : un expert de l’espresso à piston, de la mouture adéquate, et des arômes de torréfaction ! P’tit coup de pub pour lui : cafeyeah.net

S’ensuit la traversée du Dévoluy, ses impressionnantes falaises et vertigineuses gorges, d’où nous ressortons par le col du Festre. Ici la frontière est nette entre les montagnes à vaches habillées de feuillus (Rhône-Alpes), et les montagnes schisteuses à résineux (PACA).

Et puis, et puis… les cols s’enchaînent dans des montagnes presque arides, jusqu’à rejoindre la vallée de la Durance, puis le colossal barrage de Serre-Ponçon, la vue sur les premiers sommets de l’Embrunais (Morgon, Piolit, Aiguilles de Chabrières…).

Une vingtaine de copains et de la famille nous rejoignent pour pédaler ensemble sur la dernière étape (Chorges/Embrun). Un moment très fort en émotions, une magnifique étape… et aussi une petite appréhension de cette fin attendue mais un peu brutale !

Et à peine le pied posé au sol on fête nos retrouvailles ! Des plats de nombreux pays traversés ont été préparés par Anne-Chantal, Colette, Paco, Michel, et Bernard. Au menu : les golzeme, la chorba turque, les börek albanais, le green curry thaï, le gâteau treleçe turc… Et la tireuse à bière tourne à plein régime !

—  LE BILAN  —

Onze mois sur nos biclous

Un grand merci à tous d’avoir suivi notre périple. Vous avez été plusieurs centaines à nous lire tout au long de notre aventure, et plusieurs dizaines à vous connecter quotidiennement à notre suivi cartographique (TravelMap).

Ce voyage nous l’avons bien sûr avant tout vécu pour nous, mais le partager et le verbaliser  lui a donné un sens supplémentaire.

L’heure est désormais à “l’atterrissage mental” et à la réadaptation à la vie sédentaire. Tout semble plus lent et on cherche milles projets à entreprendre avant la reprise du boulot pour “combler le vide”…

—-

On restera profondément marqué par les territoires éloignés du tourisme, au premier titre desquels la Bosnie-Herzégovine et l’Albanie.

Mais nos coups de cœur vont aussi : à la Turquie (pour la générosité de son acceuil, ses couleurs orientales, et la richesse de son patrimoine), et à l’Australie (pour son incroyable faune sauvage, ses paysages foudroyants, la bienveillance des Australiens).

Le voyages en quelques chiffres

  • 8 468 km parcourus à vélo
  • 72 nuits d’hébergement gracieux chez l’habitant
  • 67 nuits de bivouac ou camping,
  • 2 nuits en ferry, 3 nuits en avion, 1 nuit en bus, 1 nuit dans un aéroport…

…mais aussi des dodos dans : un hangar, un temple, un cabanon de jardin, des jardins publics.

  • 17 trajets en ferry, 1 en pirogue, et 1 en “slow-boat”
  • 14 pays traversés
  • 6 familles de vélo-voyageurs rencontrées
  • 3 rayons et 1 chaîne cassés, l’attache du pédalier d’Eglantine cassée, 0 crevaison (merci les “Schwable marathon plus” )
  • 3 chutes sans gravité et 1 belle gamelle en pleine vitesse (merci les sacoches qui ont amorti)
  • Des milliers de rencontres incroyables !

Remerciements

Nos remerciements vont tout d’abord à tous ceux qui nous ont hébergés durant cette année de voyage  (dans l’ordre chronologique) :

  • Simone – Italie – hôte Warmshower – 1 nuit
  • Luca et Raffaella – Italie – hôtes Warmshower – 2 nuit
  • Giorgio et Anna – Italie – hôtes Warmshower – 1 nuits
  • Francesco – Italie – hôte Warmshower – 1 nuit
  • Malan et Matjaz – Slovénie – hôtes Warmshower – 1 nuit
  • Famille de Demet – Turquie – hôtes Warmshower – 6 nuits
  • Ezgi, Emrah et leurs enfants Deniz et Demir – Turquie – hôtes Workaway – 6 nuits
  • Di – Thaïlande hôte Warmshower – 1 nuit
  • Paul et Jennie – Australie – hôtes Workaway – 28 nuits
  • Greg et Dorothy – Australie (Tasmanie) – hôtes Warmshower – 6 nuits
  • Dylan et Rebecca, Rob et Helen (les parents de Dylan) – Tasmanie – invitation spontanée (rencontrés par hasard dans un café) – 2 nuits
  • Jack et Sophie – Australie – hôtes Warmshower – 1 nuit
  • Tim et Melissa – Australie – hôtes Warmshower – 2 nuits
  • Toru et Sungja – Japon – invitation spontannée (dans la rue) – 1 nuit
  • Famille d’Hilary – Royaume Uni – hôtes Warmshower – 1 nuit
  • Alex – Royaume Uni – hôte Warmshower – 1 nuit
  • Patrick et Claire – France – hôtes Warmshower – 1 nuit
  • Jean-Côme et Caroline – France – Oncle et tante de Laurent – 1 nuit
  • Cécile – France – Mère d’une amie – 1 nuit
  • Agathe – France – hôtes Warmshower – 1 nuit
  • Greg – France – hôte Warmshower – 1 nuit
  • Christophe et Blandine – France – Oncle et tante de Laurent – 2 nuits
  • Camille, Mathieu et leurs enfants Alice et Louis – France – hôtes Warmshower, mais surtout copains rencontrés en Australielors de leur voyage d’un an à vélo (en famille) – 2 nuits
  • Loïc et Léa – France – amis – 1 nuit
  • Fabrice et Valérie – France – amis – 1 nuit

Merci aussi aux familles de vélo-voyageurs que nous avons rencontrées, avec qui nous avons partagé une soirée, quelques coups de pédales, ou même quelques journées d’itinérance :

  • “les 3Cs” – voir PolarStep
  • “Les P’tits loukoums” – voir PolarStep
  • “Les Polos à vélos” – voir PolarStep
  • “Les Dupont” –  leur site ici
  • “Notre grand voyage” –  leur site ici
  • “4 sur les chemins de traverse” –  leur site ici

Et enfin merci à tous ceux qui nous ont aidé, offert des cadeaux, de la nourriture, ou simplement des moments d’échange, un sourire… sur la route !

Un tout dernier mot de remerciement aux familles qui nous ont inspirées avant le départ :

  • La famille Rouyet – Tour du monde en 2018
  • La cyclo-family – Tour du monde en 2021 –  leur site ici
  • Le magnifique livre : 500 jours à vélo

—————

8 468 km

Embrun,  Mercredi 28 Juin – 11h16, 23°C

Subscribe
Notify of
7 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Valérie
10 months ago

Vous l'avez fait. Maintenant vous pouvez vivre autrement. 😉

Froget
10 months ago

Merci du fond du cœur pour ce partage incroyable et surtout magnifiquement bien raconté (comme si on y était). J'ai lu toutes les excursions et fais partagé certains passages à mes proches.La description de L'Albanie m'a émue au plus profond.
Vous allez être changé et grandi pour la vie.
Nous sommes sur terre pour évoluer vous avez tout compris. Bravo 👏 je suis très fière de vous.
Bon retour dans le quotidien.
Bérengère

Blandine
Reply to  Froget
10 months ago

Et maintenant bon tremplin pour la nouvelle étape « durable » !!

Jean-Paul
10 months ago

Coucou,
Je me souviens de notre retour d’une année en Amérique du Sud. J’ai mis six mois pour réaliser complètement que c’était terminé. Ghys qui avait repris le taff quelques jours après le retour n’a pas eu les mêmes effets. Ce fut le plongeon dans l’eau très très très froide. Un voyage sur plusieurs mois modifie la perception que l’on a du monde et plus profondément nos âmes. Partir finalement ça aide ou sa pousse à mieux se connaître, si bien sur nous y mettons de la conscience. Le partage, les rencontres, les paysages et le sport…tout est là…avons nous réellement besoin d’autre choses. Je pense que nous sommes enfants comme adultes tous des nomades. C’est dans nos gênes enfouis pour certain sous des peurs des illusions ou des croyances. Notre mode de vie nous sédentarise vite fait mais quand on a connu le voyage au long cours on prépare déjà le suivant…
Merci pour le partage et les reportages détaillés, qui m’ont donné envie d’en savoir un peu plus sur les pays traversés.
Merci aussi pour la petite fête arrosée où les Descamps se sont défonçés. Je n’ai jamais vue Anne Chantale aussi pétillante rien qu’en ça ça valait la peine d’être là. j’ai aussi rencontré des personnes que je n’avais pas vu depuis des lustres drôle de coïncidence. La maman de Prelle belle rencontre…

Vous ne voulez pas repartir de suite pour que nous refassions une autre soirée rapidement 🥴🥴🥴😀😀😀
Ghys s’associe à moi pour vous souhaiter que du bon et surtout de nouveaux départs…

Nadine
10 months ago

Merci pour tous ces posts et ces moments, de lecture et de découvertes, passés grâce à vous qui m ont permis de vous suivre de loin mais avec une impression de faire partie du voyage.....
De tout cœur merci une sacrée expérience avec je n en doute pas plein d'étoiles dans vos yeux....
Bon retour dans la vie courante...🥰🥰❣❣❣
Amitiés
Nadine

Françoise Mulliez
10 months ago

Bravo des « sédentaires » vous nous avez fait voyager découvrir beaucoup de pays et de personnes. Les petits loups ont la tête pleine d'images et de contact. Quel boulot de tout rassembler pour nous en faire profiter et donner envie aux jeunes de faire la même experience
Bonne remise sur pied sans pédales je vous embrasse tous.
Francoise la gardienne des matelas!!!!!

Dianoux
10 months ago

Un grand bravo pour ce super engagement. Nous espérons pouvoir être présents quand vous organiserez une réunion, films et débats. Je souhaiterai aussi que nos petits enfants puissent échanger avec les votres. Quelle superbe équipée. Que c'est beau ce que vous avez réussi. On vous embrasse.